Supported by    

Afaas internal header

Des professionnels camerounais du Conseil agricole formés au kit du nouveau vulgarisateur et à la gestion après-récolte

Participants ayant reçu leur certificat de fin de formation à Yaounde, Cameroun

Dans le cadre du renforcement des capacités de ses membres, le Forum Camerounais des Services de Conseil Agricoles (CAMFAAS) en collaboration avec le Forum Africain des Services de Conseil Agricoles (AFAAS), le Forum Mondial des Services de Conseil Rural (GFRAS), la Coopérative des Experts en Appui Conseil (COOPEXP) et le Gouvernement camerounais ont organisé un atelier de formation des formateurs sur la gestion après récolte et sur le Kit d’apprentissage du nouveau vulgarisateur élaboré par le GFRAS. Cette formation a eu lieu à  Yaounde au sein de l’Université catholique d’Afrique centrale, campus d’Ekounou du 27 au 31 août 2018.

Face aux défis et aux lacunes que rencontrent les professionnels de la vulgarisation agricole au Cameroun en ce qui concerne les questions émergentes en plus de la demande des agriculteurs, CAMFAAS a réuni plus de trente participants à savoir : universitaires, chercheurs, ONG, secteurs public et privé. Les principaux objectifs de l’atelier étaient de renforcer les capacités des membres sur les nouvelles compétences fonctionnelles sur le Nouveau Kit d’apprentissage de l’agent vulgarisateur  (NELK) et de partager et de diffuser des informations sur l’existence des technologies et des bonnes pratiques dans le but de renforcer leurs capacités afin d’intégrer la promotion de la gestion après récolte dans leur travail.

Cet atelier était le premier du genre organisé en Afrique centrale et plus particulièrement au Cameroun. Il visait d’une part à encourager les professionnels camerounais à se conformer aux normes GFRAS et d’autre part à répondre aux exigences internationales en matière de services de conseil et de vulgarisation agricoles. Comme l’a déclaré Hlami Ngwenya, consultant et formateur du GFRAS, « nous parlons de l’agriculture comme d’un système d’innovation où les agriculteurs doivent composer avec les changements climatiques, les liens avec le marché, les questions de genre, et tous ces besoins nécessitent des compétences fonctionnelles ». Le NELK vise à compléter les compétences techniques déjà acquises par les agents vulgarisateurs. Dans le même ordre d’idées, Jerry Egessa, Coordinateur du projet de gestion après recolte à AFAAS, a expliqué que « la lutte contre les pertes après récolte inclut l’utilisation de nouveaux moyens de stockage des semences avec de nouveaux sacs améliorés et des silos métalliques ».

À la fin des cinq jours de formation, les participants ont reçu des compétences sur six modules (approches et outils de vulgarisation, entrepreneuriat agricole, chaînes des valeurs de la vulgarisation, entre autres) sur les seize modules qui constituent le NELK. Les participants ont par ailleurs exprimé le besoin de compléter les modules restants dans un avenir proche. Le Président de CAMFAAS, le Dr Louis-Marie Kakdeu, a déclaré que cette formation représente clairement la voie vers la professionnalisation des services de vulgarisation et de conseil agricole au Cameroun.

Our Contacts

Plot 22A Nakasero Road
P.O. Box 34624 Kampala, Uganda
Tel: +256 312 313400

Follow us