Supported by   

Afaas internal header

Le réseau GFRAS cherche des stratégies pour atteindre les agriculteurs

Photo de groupe des participants à l'atelier conjoint consultatif à Nairobi

Le Forum Mondial pour les Services de Conseil rural (GFRAS) a organisé, en collaboration avec le Forum Africain pour les Services de Conseil Agricoles (AFAAS), un atelier international consultatif pour examiner, compléter et valider un projet conjoint sur le thème «Fournir des services de vulgarisation aux agriculteurs : améliorer l'accès des petits exploitants à l'innovation et à des services de vulgarisation pluralistes axés sur la demande ». Cet atelier qui a eu lieu  du 21 au 22 mai 2018 a été hébergé par le Forum pour les Services de Conseil Agricoles du Kenya (KeFAAS) au Kilimo Grand Resort à Nairobi au Kenya.

Le GFRAS et ses réseaux constitutifs AFAAS, le Forum Asie-Pacifique pour les Services de Conseil Rural (APIRAS) et le Forum Latino-américain pour les Services de Conseil Rural (RELASER) ont élaboré ce Projet conjoint qui vise à "gérer les problèmes systémiques affectant la vulgarisation pour atteindre les agriculteurs", a déclaré le Dr Silim. Nadhy, Directeur Exécutif d’AFAAS dans son allocution d’ouverture de l’atelier.

Ce projet en gestation est un programme commun de dix ans, organisé sur différentes phases et dont le processus de développement a jusqu'à présent été soutenu par le Fonds International de Développement Agricole (FIDA).

À l’échelle mondiale, il a été instamment demandé que les services de conseil et de vulgarisation agricoles (SCVA) pluralistes fondés sur des modèles de partenariat public-privé puissent être efficaces pour répondre à la vulgarisation organisée axée sur la demande des SCVA des petits exploitants individuels ou organisés. Par la suite, les systèmes SCVA doivent être bien organisés, disposer des capacités humaines et techniques adéquates, avoir accès à des connaissances actualisées et pertinentes, être bien coordonnés et intégrés aux mécanismes des services locaux. Cela permet aux petits exploitants (en particulier les femmes et les jeunes) d’être pris en compte dans ces mécanismes. Il s’agit aussi de promouvoir leur entreprenariat et de prendre des décisions entre les exploitants et les entreprises sur les actions et les investissements visant à améliorer la rentabilité, cela permettra d’améliorer les revenus et de maintenir les liens avec les marchés.

Cet atelier consultatif a réuni des représentants des fora mondiaux, régionaux, sous-régionaux et nationaux: GFRAS, AFAAS, APIRAS, RELASER et RESCAR-AOC, ainsi que des représentants des partenaires au développement tels que le FIDA et la FAO, et un partenaire potentiel tel AGRA.

Les deux journées de travail ont révélé que de bons progrès avaient été accomplis pour améliorer le document. Ces travaux ont également facilité une compréhension et une appropriation commune du projet par tous les participants. Mais pour attirer davantage de donateurs dans ce projet, Tom Anyonge du FIDA a expliqué que " l'impact de nos données doit renforcer notre voix afin de convaincre d’autres partenaires et donateurs".

AFAAS is currently operating in 40 Countries

To access the AAS directory

click here

Our Contacts

House No. 25, Kigobe Road, Minister’s Village-Ntinda

P.O. Box 34624 Kampala, Uganda
Tel: +256 312 313400

Follow us